LA RENOVATION

La rénovation est une composante essentielle pour rendre le parc immobilier plus durable, mais elle est aussi indispensable au maintien, voire à l’amélioration, de notre qualité de vie.

L’ENVELOPPE DU BÂTIMENT

 

 

Vous trouvez le détail de nos prestations sur notre page dédiée à cet effet: “Prestations pour la rénovation“et nos guides

Le but de ces travaux est surtout le renforcement de l’isolation de manière à réduire la consommation d’énergie et éviter les problèmes d’humidité comme illustrés ici. Cependant ces rénovations, si elles ne se limitent pas à la pose d’une isolation intérieure, peuvent changer radicalement l’aspect esthétique du bâtiment, en abandonnant totalement, ou au contraire en reprenant, l’aspect de base qui sera alors actualisé.

Le “programme bâtiment” propose de nombreuses variantes de subvention et il convient au responsable des travaux de trouver la plus intéressante.

Généralement un tel projet de rénovation passe par la phase initiale du CECB Plus ou du CECB Plus “étendu” qui est une exclusivité de Edifiscience. Si le CECB Plus permet d’évaluer des variantes de rénovation, le CECB Plus “étendu” va sensiblement plus loin en intégrant des offres concrètes pour les postes principaux. Ces offres sont reprises dans le CECB Plus dont les résultats financiers deviennent alors sensiblement plus fiables.

Les résultats d’une rénovation de façades réussie sont:

  • la disparition des problèmes d’humidité
  • un confort sensiblement supérieur
  • une réduction importante de la consommation d’énergie pour le chauffage
  • une esthétique réactualisée, sans forcément renier le style d’origine de l’immeuble

Edifiscience s’occupe de votre projet de A à Z, y compris le CECB Plus (evtl “étendu”) si vous ne l’avez pas encore fait. Nous sélectionnons les subventions les plus intéressantes et lorsque nous avons décidé avec vous de la meilleure voie à suivre, nous nous occupons de toutes les formalités (subventions, permis de construire, contrats avec les entreprises, suivi des travaux et décomptes).

 

ISOLATION PAR L’INTERIEURE

Cette façon de faire se prête surtout bien aux immeubles dont les façades sont protégées. En effet, elle exige une analyse technique poussée de manière à éviter les risques de condensation à l’intérieur du bâtiment, qui peuvent conduire à des dégâts considérables, mettant même en péril le bâtiment. Elle a aussi le désavantage de réduire la surface utile intérieure, alors que les pièces des bâtiments anciens ont déjà des surfaces sensiblement inférieures à la norme actuelle.

 

ISOLATION PAR L’EXTERIEUR

Cette solution est la plus efficace thermiquement. Elle permet aussi de réduire très efficacement les ponts thermiques conduisant à des problèmes de moisissures comme le montre la photo ci-contre.

La solution la plus économique consiste en une isolation périphérique compacte et crépis. Cependant les façades ventilées, malheureusement plus cher, offrent des solutions très efficaces avec de nombreuses solutions et variantes et une esthétique plus tendance.

LA RENOVATION INTERIEURE

Comme nous passons une très grande partie de notre existence entre 4 murs, l’esthétique intérieure est prépondérante et le besoin de changements se fait régulièrement sentir, en même temps que les modes de vie évoluent.

Ainsi changer sa salle-de-bains ou sa cuisine, donner un coup de peinture ou remplacer sa moquette par du parquet reviennent plus fréquemment que les rénovations énergétiques des bâtiments.

Edifiscience vous aide à faire vos choix, vous conseille sur les travaux et s’occupe de coordonner les diverses entreprises. Si vous le souhaitez, vous avez aussi accès à nos partenaires artisans et vous bénéficiez ainsi de notre expérience de collaboration et de nos références, avec comme résultat un meilleur travail et des coûts réduits.

 

 

 

LA TECHNIQUE DU BÂTIMENT

 La technique du bâtiment évolue et joue un rôle très important aujourd’hui dans la stratégie énergétique 2050, ceci essentiellement à cause de 2 facteurs:

  • la pression de l’Etat pour remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables. Le principe est donc d’abandonner les chauffages au mazout, mais aussi au gaz et de les remplacer par des pompes à chaleur ou des chauffages à bois
  • l’apparition de l’énergie photovoltaïque à faible coût qui peut être installée de manière rentable, mais aussi sans aucun investissement grâce à des solutions de contracting. A noter qu’une PAC air-eau bénéficie fortement d’une installation photovoltaïque et que ce couple jouera un rôle prépondérant dans le futur.

 

LES NOUVELLES NORMES

 La pression des autorités se renforce sur les installations techniques, comme par exemple à Fribourg où une catégorie énergétique CECB C au minimum est exigée pour maintenir un chauffage à mazout, ou bien qui exige une mise à l’enquête (simplifiée) pour le remplacement d’un chauffe-eau.

Edifiscience vous aide à prévenir ce type de contraintes, toujours coûteuses.